Apprendre le français en France
Immersion totale au coeur de la Provence
Stages résidentiels

Accueil > Les quatre saisons de Ségriès > Printemps 2020

Les quatre saisons de Ségriès - Côté cuisine printemps 2020

Nos pages Les quatre saisons de Ségriès vous proposent, une fois par trimestre : Nos coups de cœur, une sélection de livres, de films, de chansons etc. ; Côté cuisine, quelques délicieuses recettes provençales. En outre, une rubrique spéciale pour ceux d'entre vous déjà venus étudier à CREA-LANGUES : Le coin des lettres, possibilité de nous faire parvenir un texte que nous corrigerons.




Côté cuisine

Recettes printemps 2020

Durant l’année 2020, Christophe vous propose des recettes inspirées par les plats préférés de l’écrivain Jean Giono (1895-1970). Sa fille, Sylvie Giono, les a rassemblées dans un bel ouvrage « Le goût du bonheur – La Provence gourmande de Jean Giono » paru aux éditions Belin.
En effet, cette année nous célébrons le cinquantième anniversaire de sa disparition.
Nous en reparlerons pendant les cours en 2020.


Recette

Bouillabaisse du printemps

Alors que nous mangions la vraie bouillabaisse l’été, dès le printemps Maman nous préparait la bouillabaisse du pauvre, quand il y avait abondance d’oeufs. C’est une recette facile, pas chère, et, au demeurant, excellente. Sylvie Giono

Ingrédients pour 6 personnes :
1 1/2 kg de pommes de terre, 2 poireaux, 2 tomates, 1 oignon, 4 gousses d’ail, 6 oeufs, 6 tranches de pain grillé et frotté d’ail, 1/2 verre d’huile d’olive, 1 morceau de zeste d’orange, safran en filaments, fenouil, laurier, sel et poivre du moulin.

Préparation :
Laver et couper les poireaux, émincer les oignons, peler, épépiner et concasser les tomates et les faire revenir dans une cuillerée à soupe d’huile.

Ajouter l’ail écrasé et les pommes de terre épluchées et coupées en rondelles de’1,5 cm. Assaisonner de sel et poivre, ajouter le fenouil, le laurier émietté et le zeste d’orange.
Couvrir de 2 l d’eau et laisser mijoter pendant 20 minutes. Ajouter le safran et faire pocher les œufs dans le bouillon frémissant pendant 3 minutes.

Mettre une tranche de pain dans chaque assiette à soupe. Poser délicatement un œuf poché dessus. Entourer de pommes de terre et arroser de bouillon.


Ragoût d’agneau aux artichauts

Ingrédients pour 6 personnes :
1kg d’épaule d’agneau, 6 petits artichauts violets, 2 oignons, 2 gousses d’ail, 6 c. à s. d’huile d’olive, 2 verres de vin blanc sec, 2 verres de bouillon ou 1/2 cube de concentrée, laurier, thym, sel et poivre du moulin.

Préparation :
Couper la viande en morceaux. Rincer les artichauts, les débarrasser des feuilles extérieures les plus dures. Supprimer les queues, le haut des feuilles et les couper en quartiers.
Dans une cocotte, faire revenir les morceaux de viande à l’huile d’olive. Ajouter les oignons émincés, les artichauts et les gousses d’ail écrasée. Mouiller avec le vin blanc et le bouillon. Saler, poivrer, ajouter le thym et le laurier.
Laisser mijoter 40 minutes, jusqu’à ce que la viande soit tendre et la sauce onctueuse.


Gnocchi verdi aux épinards et aux blettes

Ingrédients pour 6 personnes :
1 kg d’épinards ou blettes hachés, 500 g de ricotta, 3 œufs, 50 g de parmesan, 100 g de farine, 30 g de beurre, sel, poivre, noix de muscade

Préparation :
Cuire les d’épinards ou blettes hachés 10 à 15 minutes avec sel, poivre et muscade râpée jusqu’à l’évaporation de l’eau. Ajouter le beurre, la ricotta. Mélanger à feu doux 5 minutes. Retirer du feu.
Ajouter les œufs, le parmesan, la farine et bien mélanger. Laisser refroidir et durcir.
Former des quenelles avec une c. à s. creuse. Puis les faire pocher dans l’eau bouillante salée. Les retirer avec une passoire dès qu’elles remontent à la surface. Les déposer dans un plat beurré et saupoudrer de parmesan.


Sabayon au vin blanc

Ce n’est pas un dessert provençal mais italien. Mon père l’avait rapporté de Taninges après l’avoir testé chez Tante Maria. Ce dessert servait aussi de reconstituant après une angine ou une grippe printanière. Sylvie Giono

Ingrédients pour 6 personnes :
5 jaunes d’œufs, 150 g de sucre semoule, 1 1/2 grand verre de vin blanc sec ou de Marsala.

Préparation :
Casser les œufs, séparer les blancs des jaunes. Dans une terrine, fouetter les jaunes avec le sucre semoule jusqu’à ce que le mélange blanchisse et mousse. Verser le vin blanc doucement, sans cesser de fouetter. Poser la terrine dans un bain-marie et continuer de fouetter le mélange jusqu’à ce que la préparation épaississe et triple de volume. Verser le sabayon dans des coupes et déguster tiède.





Retrouver toutes les recettes du monastère :

archives des recettes du monastère
Suite Les quatre saisons de Ségriès > Coin des lettres